La plus value du psychologue du travail pour l’entreprise

L

Le psychologue du travail n’a rien à voir avec le psychologue clinicien. L’un est spécialiste des mécanismes de groupe et des organisations, tandis que l’autre est le spécialiste des pathologies mentale et de l’individu.
Le psychologue du travail dispose d’une formation de 5 années détudes, dont 2 ans de spécialisation dans le cadre de laquelle plusieurs notions lui sont enseignées pour qu’il soit apte à travailler en entreprise.
Parmi ces notions, on retrouve:

Une déontologie

Le titre de psychologue s’accompagne d’un code de déontologie et d’éthique qu’il se doit de suivre dans l’exercice de sa profession.
Voici quelques exemples d’obligations qui accompagne la profession de psychologue:
Le secret professionnel: Ce qui est dit dans le cadre d’un entretien restera dans le cadre de l’entretien, le psychologue n’a pas à rapporté ce qui lui est dit, ni à nommer les personnes lorsqu’il fait remonter une information.
Le respect de l’humain: Le psychologue n’est pas là pour juger, son rôle est de comprendre la position de chacun et le contexte dans lequel une personne s’exprime.
La transparence: Les méthodes, outils, tests et les objectifs qui y sont liés doivent être clairement présentés aux personnes. Les tests constituent un support de travail non un traitement automatique des réponses d’un candidat qu’on considère comme une vérité.

Maîtrise des tests

De part sa formation, le psychologue a appris à interpréter les tests dont la plupart leur sont réservés. Le test en lui-même est inutile sans les connaissances qui permettent de comprendre ce qu’il y a derrière les résultats, et surtout, qui permettent de comprendre ce qu’il y a en face de soi, une personne. Il n’est pas question de mettre les individus dans des cases figées, mais bien de prendre le test comme un support de discussion que ce soit pour confirmer une intuition ou explorer une zone d’ombre.

  • Personnalité: le modèle du big-five est le plus récent et est couramment utilisé. On positionne les individus à travers 5 dimensions qui sont: l’ouverture d’esprit, l’agréabilité, le névrosisme, l’extraversion et la conscience(?)
  • Questionnaire: Il y a une méthodologie bien particulière pour élaborer un questionnaire. Par exemple, on prend soin de formuler des questions neutre et claire, on évite de poser deux questions en une fois…
  • Divers: Toute une batterie de tests est à la disposition des psychologues pour évaluer ce qu’ils jugent nécessaire. Il y a par exemple les tests d’intérêts professionnels qui sont couramment utilisé dans l’orientation scolaire et professionnelle, les tests de raisonnements, d’aptitudes, de mesure de ”l’inteligence” etc..

Expert de l’humain

De part sa formation, le psychologue fait en sorte de laisser ses idées reçues de côté dans le cadre de sa profession. Il ne porte pas de jugement de valeur sur l’individu, il prend seulement en compte des méthodes, des fonctionnements et des façons de voir qui sont propres à chacun en tâchant de composer au mieux avec ces éléments.
Dans le recrutement par exemple, derrière l’évaluation d’un candidat il y a l’objectif de sélectionner une personne qui, d’une part correspond aux exigences du poste (compétences, expériences…) d’autre part qui saura évoluer dans le contexte de l’entreprise, dans l’équipe et dans l’activité qu’on lui confie. Il est inutile pour l’entreprise comme pour le candidat de faire un recrutement qui se conduira par un échec.
L’entreprise perdra du temps et de l’argent, le candidat perdra du temps, de l’argent et sera potentiellement impacté négativement par cet échec. Comment peut-on travailler dans une entreprise hyper administrative lorsque l’on cherche une grande liberté d’action dans notre travail ?
L’objectif est que tout le monde soit gagnant, que l’entreprise voit sont investissement rentabilisé et que le candidat se sentent épanoui dans le cadre de son travail. Et là on touche l’organisation, on touche le management et par extension, on se trouve au niveau relationnel.

Pour quels postes ?

Le psychologue du travail peut intervenir sur plusieurs missions dans une entreprise:

  • Préventeur: C’est une fonction qui se développe de plus en plus, comme c’est le cas chez Orange. Les préventeurs sont là pour veiller à prévenir les risques professionnels et pour entretenir de bonnes conditions de travail. Résoudre les conflits, conduire des projets, dynamiser les groupes de travail, instiller l’innovation, sont les armes du psychologue pour répondre à cette thématique.
  • Conduite du changement: C’est un des domaines dans lesquels le psychologue du travail
    peut mobiliser ses connaissances du fonctionnement de l’entreprises ainsi que ses connaissances sur le fonctionne des groupes. Intégrer les différents acteurs sociaux, impliquer les cibles du changement, s’appuyer sur les leviers et prévenir les difficultés permettent de mettre toutes les chances de son côté pour réussir les changements.
  • Ressources humaines: Les psychologues du travail sont de plus en plus sollicités pour ce type de poste. Ce qui leur permet d’être au centre de l’organisation en faisant le lien entre la direction, les salariés et les représentants du personnel. Le psychologue peut également construire des questionnaires maison pour lancer des évaluations sur toute sorte de problématique: satisfaction, engagement, motivation… De plus, il pourra prévenir les dysfonctionnements tel que les conflits de services, les problèmes organisationnels tout en prenant soin d’y intégrer la variable humaine pour minimiser les résistances qui sont à l’origine de bien des échecs de changement organisationnel.

En résumé

Le psychologue du travail est un facilitateur en entreprise. C’est un investissement sur l’avenir qui permettra d’apaiser les tensions, de lancer une dynamique et de tourner l’activité de l’entreprise vers l’avenir.
Le succès d’une entreprise est plus lié à la dynamique entre les gens que par la recherche maladive de chiffres positifs. Miser sur l’humain, c’est miser sur demain et se donner les moyens d’aller au delà de la production, au delà de la rentabilité. Autrement dit, la rentabilité est une finalité pour l’entreprise tandis que l’épanouissement humaine est un moyen de succès pour l’entreprise.
Les grands groupes tels que Google, IBM, Apple ont compris cette notion notamment par le fait d’impliquer les gens dans leur projet. Qu’est-ce qu’une entreprise sinon un rêve qui doit être partagé par un ensemble de personnes ?
L’objectif pour un psychologue du travail est finalement de concilier le besoin de rentabilité de l’entreprise avec le besoin d’épanouissement des individus.

Et vous, pensez-vous faire appel à un psychologue du travail pour votre entreprise ?

About the author

Arnaud Knobloch

Geek & Entrepreneur

Add comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Arnaud Knobloch

Geek & Entrepreneur

Recent Comments