Arrêtez de recruter des passionnés

A

254 367.

Voici le nombre d’offres d’emplois postées rien qu’aujourd’hui sur Monster.fr visant à recruter des passionnés pour « insérez le nom de votre business ici ».

Je dois vous l’avouer, j’ai pris un nombre au hasard mais la réalité reste inchangée. Cette pratique est folle, si vous l’avez déjà utilisée alors – après lecture de cet article – vous ne ferez plus jamais la même erreur.

Les rares personnes qui gagnent de l’argent en exerçant de façon libre et totale leur passion sont les écrivains reconnus, les comédiens à la notoriété déjà établie et les sculpteurs sur plâtre en vogue, et encore…

Vous embauchez une personne pour faire un travail

Il est presque impossible de penser qu’une passion qui est personnelle se traduise de façon transparente dans un espace de travail, écrasée par le poids de la bureaucratie, des dynamiques interactionnelles et des échéances.

Les passions se mesurent à échelle humaine et non à échelle industrielle. Le travail que réalise un de vos collaborateurs pourrait très bien être réalisé de façon similaire dans une autre société.

L’un des exemples les plus parlant à mon goût et qui le sera aussi au votre dans quelques secondes est celui du développeur web. Si vous recherchez un développeur web afin de réaliser un site de musique, quelle différence cela peut il bien faire que votre potentiel employé soit passionné par cet art ? Vous n’allez pas lui proposer de composer ou d’écrire des rimes ? Nous sommes donc d’accord, son travail résidera essentiellement dans la programmation en langages web. Penser que sa passion pour le rockabilly des années 50 le rendra plus motivé à corriger les bugs de la prochaine mise en production est une pure vue de l’esprit, fausse soit dit en passant.

Demander à ce que les candidats soient passionnés par tel secteur est une erreur ou un acte de paresse.

Ce que vous désirez vraiment c’est quelqu’un qui sera engagé dans son travail

Vous voulez quelqu’un qui aime son rôle au sein de l’entreprise et qui cherche à faire une différence jour après jour.

Mais alors qu’il suffirait d’arranger l’environnement de travail et la communication vous préférez que vos collaborateurs portent sur leurs épaules cette responsabilité qui est celle de l’entreprise, excusant ainsi cette dernière s’ils échouent : « Oh, Jacques a été licencié, il n’était pas aussi passionné que nous par les fournitures de bureau . »

Ugh.

Bien que ce qui suit ne soit pas une réponse exhaustive à ce problème, le vecteur d’engagement qui me semble le plus primordial est celui des personnes qui nous entourent. Il est impératif pour vous de connaître les valeurs qui cimentent vos équipes afin de pouvoir trouver quelqu’un en adéquation avec les valeurs de VOS équipes, avec VOS valeurs. La culture d’entreprise est vitale en ce qu’elle crée une inébranlable fondation grâce à laquelle chacun peut se comprendre, même implicitement. Les désagréments ne sont alors plus des attaques personnelles et les commentaires ne sont plus politiquement motivés.

Lorsque nous apprécions sincèrement les personnes qui nous entourent, nous sommes alors plus enclins à spontanément nous passionner pour notre travail.

About the author

Arnaud Knobloch

Geek & Entrepreneur

Add comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Arnaud Knobloch

Geek & Entrepreneur

Recent Comments