3 jours de jeûns

3

L’alimentation est au moins aussi importante que la pratique du sport pour être en bonne santé. En parallèle de pratiquer le fasting ces deux dernières années (d’ailleurs c’est tellement devenu une habitude que je n’y pense plus du tout), j’ai voulu tester de jeûner plus longtemps (72h) pour voir comment mon corps et mon esprit allaient réagir.

Voici mon retour d’expérience sur deux jeûnes que j’ai effectué dans ces derniers 18 mois.

Pour le premier jeûne, je me suis autorisé de l’eau, du thé et du café. Pour le second jeûne, seulement de l’eau.

1er jeûne

J’ai commencé à avoir faim au bout de 24h. J’ai dû aller faire des courses (pour la famille) à ce moment là et c’était assez difficile. Surtout après une journée de taff où l’on souhaite rentrer et manger pour se réconforter ^^. Difficile aussi de voir les autres manger à côté de soi. Par contre vu que je m’autorisai thé et café, dès que j’avais faim, je buvais l’un ou l’autre et cela me coupait la faim.

Une fois les 24h passée, je n’ai plus eu de sensation de faim jusqu’à la fin de l’expérience. J’ai également très bien dormi à chaque fois.

72h après le début de l’expérience, je suis aller faire une séance intense de natation. J’avais lu qu’on pouvait ressentir une sorte de plénitude absolue. Ce ne fût pas le cas mais j’ai vraiment adoré cet entraînement, je n’étais pas fatigué, je me sentais très bien dans l’eau, aucun problème de performance étrangement.
Le lendemain matin j’étais très fatigué au réveil (au final ce fasting a durée 84h, un peu plus des 3 jours prévues au départ) et j’ai recommencé petit à petit à manger.

2nd jeûne

Le 1er jeûne s’étant bien passé, j’en ai fait un autre environ 1 an après. Cette fois-ci juste à l’eau (pas de thé ni de café) et en suivant quelques statistiques sur mon poids.

La veille :
– En fin de journée : 68.8kg, 16.3% de matière grasse.
– Repas léger en soirée (majoritairement des fruits) pour préparer le début du jeûne.

Jour 1 (24h) :
– En fin de journée : 67.0kg, 15.0% de matière grasse.
– Je souhaitais vider mes réserves de glycogène dès la première journée pour que mon corps bascule rapidement vers le brûlage de grasse pour fournir de l’énergie. Du coup j’ai enchaîné : 1h de marche, 1h de boxe et 1h30 de vélo.

Jour 2 (48h) :
– En fin de journée : 67.3kg, 16.2% de matière grasse (à cause de l’eau ?).
– Pas de sport. Journée très longue (je ne travaillais pas). L’ennuie donne envie de manger. La tv aussi. Moins de force. Je me rends compte que c’était plus facile avec le café et le thé pour couper la faim.

Jour 3 (72h) :
– En début de journée : 66.3kg, 15.8% de matière grasse.
– En fin de journée avant le repas de reprise : 66.2kg, 14.7% de matière grasse. Soit 2.6 kilos de moins qu’en début du jeûne.
– En fin de journée après le repas de reprise : 67.9kg, 15.2% de matière grasse. Oui 1.7 kilo de plus avec ce repas ;-).
– Sur cette journée j’ai eu envie de manger : en particulier du gras et du salé. Encore une longue journée à la maison. J’étais assez faible.
– Pour la reprise de l’alimentation, j’ai enchaîné des petits repas toutes les 30 minutes pendant 2h (donc 4 repas). J’ai apprécié chaque bouchée, les sensations du goût sont décuplées, les papilles sont hyper sensibles. J’ai notamment manger un dessert et le sucre m’a fait l’effet d’une drogue.

Jour 4 (96h) :
– Très mauvaise nuit, à cause de la digestion à priori. J’ai quand même beaucoup mangé la veille même si je l’avait fait petit à petit.

Pour résumer, j’ai beaucoup apprécié ces deux jeûnes. L’esprit devient claire et limpide, le corps arrive à suivre, on gagne énormément de temps. La prochaine étape pour moi est de le faire sur encore plus de jours !

Et vous, vous avez déjà testé ?

About the author

Arnaud Knobloch

Father, Geek, Entrepreneur.

Add comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.