Santé psychologique au travail

S

L’Organisation Mondiale de la Santé prévoit, en 2020, que le stress sera la cause principale des problèmes de santé mentale au travail. En effet, les changements récents dans le monde du travail sont générateurs de stress, notamment la culture organisationnelle, les tâches et les rôles dans l’organisation, la circulation de l’information, la participation aux décisions, la reconnaissance au travail et les relations interpersonnelles au travail selon l’IRSST.

Un construit bidimensionnel

La santé psychologique au travail (SPT) entre dans ce cadre sans pour autant se limiter aux aspects négatifs du travail. En effet, la SPT est un construit en deux dimensions qui comprend : le bien être psychologique au travail (BEPT) et la détresse psychologique au travail (DPT). Cette double mesure des aspects positifs et négatifs du travail permet d’avoir une approche plus fine. En effet, selon l’équipe canadienne qui a mis au point ce concept bidimensionnel, une DPT élevée n’indique pas nécessairement de mauvaises conditions de travail.
Elle peut effectivement être associée à un BEPT fort ce qui indique que même si la situation de travail est stressante, elle n’est pas nécessairement mal vécue par la personne. C’est par exemple le cas d’une promotion. Le nouveau statut s’accompagne d’une meilleure position sociale et d’un meilleur salaire qui sont sources de bien être pour l’individu, alors que les nouvelles responsabilités et les attentes associées à ce nouveau statut sont sources de stress. A l’inverse, un faible BEPT n ‘est pas nécessairement signe de risque s’il est associé à une faible DPT.

Mesurer la santé psychologique au travail permet notamment d’identifier les axes de vigilance sur les conditions de travail, ainsi que les axes d’amélioration (précisons que ce dernier point est absent des outils de mesure des risques psychosociaux qui se focalisent sur les aspects négatifs). De cette façon des pistes peuvent être données à l’entreprise pour orienter son développement. Par exemple, est-ce que la reconnaissance est développée dans votre entreprise ? Est-ce que les employés participent aux décisions ? Est-ce que les relations interpersonnelles sont bonnes ? Est-ce que la culture organisationnelle est harmonisée ?
Oui, la culture organisationnelle est source de dysfonctionnement lorsqu’elle est mal gérée. L’accumulation des aléas quotidien dans une entreprise mène petit à petit à son déclin en commençant par avoir des employés qui ne s’engagent plus dans la vie de l’entreprise. Ces deux concepts (SPT et culture organisationnelle) sont inter-liés, d’où le positionnement de Vadequa sur ces deux problématiques.

Comment améliorer vos conditions de travail tout en nous aidant ?

Vadequa développe actuellement un questionnaire de mesure de la santé psychologique au travail. Avant que ce questionnaire soit validé, il faut le tester et réaliser des analyses statistiques pointues. C’est pourquoi nous vous invitons à participer à cette validation en véhiculant ce questionnaire dans votre entreprise (au moins 100 personnes sont nécessaires pour une analyse de qualité). En échange, Vadequa vous propose un audit de votre culture organisationnelle gratuit.
Si vous êtes un particulier, vous pouvez également répondre au questionnaire pour participer à cette recherche en cliquant sur ce lien .

C’est l’occasion pour vous de contribuer à l’avancée de la recherche et d’obtenir des pistes d’amélioration du fonctionnement de votre entreprise, alors profitez-en !
Pour plus d’information, contactez moi: [email protected]

About the author

Arnaud Knobloch

Geek & Entrepreneur

Add comment

Arnaud Knobloch

Geek & Entrepreneur

Recent Comments