Création d’entreprise // La publicité avec Facebook ads

C

Quand on monte une startup web, trouver l’idée est facile. Quand les fondateurs sont ingénieurs en informatique, développer l’idée c’est également facile. Par contre, ce qui reste le plus difficile c’est de se faire connaître.

Avec Vadequa, nous visons dans un premier temps le marché B2C (les personnes voulant connaître quelles sont les entreprises susceptibles de leurs plaire) avant d’aller sur le marché B2B (les recruteurs voulant embaucher des personnes qui correspondent à l’entreprise). Nous avons donc un obstacle de taille qui n’a toujours pas été franchi : comment faire connaître le service ? Comment faire venir du monde sur le site internet ?

C’est un problème assez courant dans le monde du web. Il y a en générale, 4 méthodes :

  • Le bouche à oreille
  • Le référencement
  • La publicité (Adwords, Facebook Ads, etc…)
  • Avoir une stratégie virale / Faire du Buzz

Je ferai un billet sur tous ces thèmes et je débute cette série par quelque chose de méconnu à ce jour : faire de la publicité sur facebook pour attirer des visiteurs. Comme vous le savez, Facebook c’est 600 millions d’utilisateurs et c’est surtout une plateforme qui connaît tout sur vous. Ainsi, en faisant de la publicité sur Facebook vous pouvez cibler ultra-précisément.

Par exemple : femme entre 25 et 35ans, habitant en région parisienne, célibataire, qui a fait des études à HEC, qui est passionné par le tennis, la mode et le cinéma.

C’est assez cool, non ? 🙂

Nous avons donc créée notre première pub, naïvement, en mettant une enchère maximum largement en dessous des estimations données par Facebook (nous avons mis 0,05€ par clic). Il est important de préciser que l’estimation de Facebook dépend de beaucoup de paramètres et évolue dans le temps.

Deux jours plus tard, nous n’avions pas de clic car nous n’avions pas eu d’affichage. Nous nous sommes alors renseignés sur les pratiques courantes et nous avons appris que dans l’optique de ramener du trafic, il fallait cibler un large panel et surtout mettre un bid (une enchère) assez haut pour le descendre par la suite. C’est ce que nous avons fait et nous avons logiquement eu plus d’affichage et notre premier clic.

Il est a noté que le taux de conversion TDC (nombre de clic / nombre d’affichage) sur Facebook est très faible, en moyenne : 0,050%. Nous nous sommes alors dit qu’avec les annonces Google, les gens cherchent quelque chose et qu’ils sont donc plus à même de cliquer sur les pubs. Par contre avec Facebook, les gens ne cherchent rien et cela est beaucoup plus difficile de les faire cliquer.

Il fallait donc trouver des annonces qui attirent l’utilisateur (sex, humour, etc…). Il est également conseillé de faire une série de publicité et de les comparer pour trouver quelle est la pub la plus efficace. Nous avons alors fait une séance de créativité pour trouver des annonces intéressantes (sans lire au préalable les conditions générales). Petit aperçu de nos publicités qui ont été refusées pour l’un des ces deux motifs : image trop choquante ou texte sans rapport avec l’image.

Dommage ! On aimait beaucoup ces pubs :). On se rend compte que Facebook est donc très tatillon. Nous avons donc dû essayer d’attirer les regards tout en respectant les conditions de Facebook.

On remarque qu’il suffit de quelques changements pour réussir la validation. On notera également que la publicité avec Bill Gates est acceptée alors que la même avec Zuckerberg est refusée :). Nous avions donc des annonces qui attirent le regard et nous avons eu des clics. Malheureusement, nous avons remarqué que nous avions 100% de bounce en provenance de Facebook (de personnes qui quittent directement le site). Ce n’était donc pas des utilisateurs intéressés par notre service. Nous sommes donc au final revenus sur notre première pub car nous avons compris que si nous ne disions pas exactement ce que nous faisons, les gens ne le comprenait pas et quittaient le site.  Pour information, voici nos statistiques au départ, cela peut donner une idée.

En résumé, les clics sur Facebook coûtent moins cher que sur google. Par contre il faut plus d’affichage, donc cibler assez largement. Enfin, en ce qui nous concerne, le bounce du trafic issu de Facebook est très important et surtout plus important que via adwords.

Pour ceux que ça intéresse, voici un article très très intéressant sur le sujet.

Et vous, avez-vous déjà utilisé facebook pour augmenter le trafic de votre site ? Si oui, qu’en avez-vous retiré ? Si non, par quel moyen vous y arrivez ? =)

About the author

Arnaud Knobloch

Geek & Entrepreneur

2 comments

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Arnaud Knobloch

Geek & Entrepreneur

Recent Comments