Acquisition et fidélisation dans la guerre des talents

A

A la suite de notre enquête sur “qu’est ce qu’une bonne entreprise ?”, nous pouvons faire le lien avec la recherche de “The 2012 Kelly Global Index (KGWI)” publiée dans l’article “Acquisition and retention in the war for talent”.

Celle-ci rassemble les résultats de près de 170 000 personnes interrogées dans 30 pays. Elle présente alors diverses “forces” impactant sur le milieu du travail, y compris la diversité générationnelle et géographique, la technologie, la responsabilisation des employés et l’utilisation répandue des médias sociaux.

Les conclusions de KGWI 2012 montrent que les employés donnent un aperçu sincère dans les facteurs qui contribuent à les orienter vers le bon poste. Ils révèlent les questions qui sont importantes pour eux, les personnes qui influencent leur choix de carrière, l’importance des médias sociaux dans la recherche d’emploi et les caractéristiques particulières des entreprises qui les attirent.

Globalement, les répondants désignent les deux plus grands facteurs à prendre en compte lorsqu’on décide de postuler pour un emploi comme étant :

– La culture de l’entreprise (23%)

–  La forte présence d’une image de leader sur le marché du travail (22%)

Ces facteurs éclipsent tous les autres, y compris le rendement financier, la longévité, la réputation d’innovation, et la responsabilité sociale.

Quand il s’agit de décider d’un travail, il y a beaucoup de personnes qui ont une influence sur les employés – parents éventuels, conjoints, amis, et recruteur – mais la majorité écrasante de répondants disent que, finalement, leur propre jugement règne. Quelques 70% indiquent qu’ils décident pour eux-mêmes au sujet des choix du travail.

De plus,  nous relevons le fait qu’il y est un nombre croissant de salariés et de candidats à la recherche d’emploi qui se tournent vers les médias sociaux pour les aider à faire des choix de carrière.

– Environ 41% utilisent les médias sociaux lors de décision d’emploi, et / ou de choix de carrière.

Fait intéressant également, l’attrait médias sociaux dans la prise de décision de carrière ne se limite pas aux jeunes générations. Un nombre important de “Baby Boomers” (49 à 66 ans) et de la génération X (31 à 48 ans) se joignent en ligne à la génération Y (19 à 30 ans) pour tester leurs possibilités d’emploi.

– Plus d’un quart (30%) sont plus enclins à chercher un emploi vers les médias sociaux plutôt que par les méthodes traditionnelles.

La crise économique qui transcende la plupart des pays a développé de profondes cicatrices. Il n’est ainsi pas surprenant que les employés analysent de plus en plus le marché du travail. Ils sont à la fois plus sélectifs et plus sûrs sur ce qu’ils veulent du travail.

About the author

Arnaud Knobloch

Geek & Entrepreneur

Add comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Arnaud Knobloch

Geek & Entrepreneur

Recent Comments