Arnaud Knobloch

Bitcoin, Altcoins, Mining for dummies (pour les nuls)

Il y a quelques mois, je me suis intéressé au phénomène Bitcoin suite au conseil de mon associé et aux discutions sur Hacker News.

J’ai lu et fais pas mal de choses depuis mais je me suis rendu compte qu’il n’existait pas grand chose en français. C’est pourquoi j’ai souhaité rédiger un article de référence autour de ce sujet afin d’aider ceux qui s’intéressent aux Bitcoins et d’éclairer tous ceux qui n’en n’ont pas connaissance et qui ont la flemme de rechercher et de lire des articles en anglais.

J’ai décomposé cette article du Bitcoin en plusieurs parties :

  1. Bitcoin, Altcoins, c’est quoi ?
  2. Comment créer, acheter et vendre des coins ?
  3. Comment construire un ordinateur de mining (générateur de coins) ?

Le but est d’échanger et de vous aider avec mes très relatives connaissances. N’hésitez donc pas à poser vos questions et à me faire part de vos remarques !

Partie 1 : Bitcoin, Altcoins c’est quoi ?

Le créateur de Bitcoin (BTC), connu sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto, explique son invention dans ce document technique.

Peu d’entre vous le liront consciencieusement. Je l’ai également lu en diagonale. Voici ce que j’ai retenu de cette lecture et de toutes mes autres lectures.

Explication du Bitcoin

Bitcoin (pour le mot bit et le mot coin, abrégé BTC) est une monnaie électronique décentralisée (peer-to-peer) sans tiers de confiance ni autorité centrale. C’est donc quelque chose de totalement nouveau que l’on ne peut pas comparer à des systèmes comme Paypal ou encore Beenz qui sont des tiers de confiance et qui sont soumis à des différentes autorités.

C’est le point central et l’un des piliers du Bitcoin : une monnaie libre (en plus d’être numérique).
Prenons un exemple avec Paypal. Sous les pressions du gouvernement americain, Paypal a bloqué le compte (et les dons) à Wikileak. Cela ne pourrait jamais arrivé avec les Bitcoins car personnes n’a de contrôle sur cette monnaie : ni les banques, ni les gouvernements ni même les inventeurs !

L’objectif du Bitcoin est clairement de se passer des banques et d’avoir une monnaie non contrôlée par les gouvernements.

La nature du Bitcoin

Bitcoin peut être comparé à de l’or numérique. C’est une monnaie :

  • numérique : on peut transférer des BTC à n’importe qui dans le monde, on peut stocker ses BTC localement (ordinateur, tablette, téléphone).
  • immuable : 21 millions de bitcoins seront émis au total (nous atteindrons cela en 2040).
  • sécurisée : grâce à un système de transactions irréversibles, il ne peut pas y avoir de fraudes ou de contrefaçon (les vols restent possibles).
  • transparente : tout y est public (protocoles, algorithmes cryptographiques, les programmes, les données des comptes).
  • indestructible : le Bitcoin n’appartient à personne. Il n’y a pas de propriétaires, pas d’institutions qui la gèrent, pas de serveurs. Rien à arrêter, rien à détruire. Il n’est donc pas possible d’anéantir cette monnaie.
  • anonyme : si on l’utilise correctement, l’identité des utilisateurs derrière chacune des adresses BTC demeure inconnue

La technique derrière le Bitcoin

L’ensemble du système est garantie par une utilisation ingénieuse d’algorithmes cryptographiques. Je n’ai pas forcément compris dans le détail toute la technique mais il est important de se rappeler que les meilleurs cryptographes et informaticiens du monde ont travaillé sur ce système et qu’ils ont pu démontrer qu’il était très bien conçu et très robuste.

Comment sont créés les Bitcoins ?

Par du mining (minage). A l’époque, avec l’or, les mineurs devaient miner longtemps pour découvrir des gisements d’or dans une exploitation minière. Pour le Bitcoin c’est pareil : les “mineurs bitcoin” utilisent des logiciels qui vont utiliser la puissance de calcul de leur ordinateur afin de résoudre des problèmes mathématiques complexes pour générer des BTC. La difficulté des problèmes augmente avec le temps et le nombre de mineurs. Cela permet de s’assurer que les pièces seront lentement introduites dans le système.

C’est encore une fois comme l’or, plus le temps passe et plus il y a de mineurs plus cela est difficile pour un mineur donné d’obtenir de l’or (car il se raréfie et qu’il est de plus en plus compliqué de l’obtenir – creuser de plus en plus profond). Si je simplifie, une fois miné le Bitcoin est distribué aux personnes ayant contribué à sa découverte.

En résumé, vous échangez de la puissance de calcul de votre ordinateur contre des Bitcoins.

Comment sont stockés les Bitcoins ?

Posséder un Bitcoin c’est posséder une suite de lettres et de chiffres (système de clé public / privé). La partie publique correspond à votre compte bancaire (votre porte-monnaie virtuel, wallet en anglais). C’est un peu votre RIB / IBAN. Vous pouvez la diffuser. La partie privée correspond à votre identification et vous permet de dépenser l’argent de ce compte. C’est comme si c’était votre carte bancaire avec son code. Il faut donc la garder secrète. Une personne peut détenir plusieurs wallets (plusieurs comptes).

Ainsi tout support qui vous permet de sauvegarder tous ces caractères sont viables pour stocker vos Bitcoins. Cela peut être sous la forme de fichiers que vous allez stocker sur votre ordinateur, tablette, téléphone via des porte-monnaie (logiciels) mais aussi sous d’autres formes : papier, via des porte-monnaie en ligne ou simplement grâce à votre mémoire.

Certains supports sont préférables à d’autres.

La copie ou la contrefaçon est impossible car le réseau identifie de façon unique toutes les pièces et le suivi de tous les transferts. Évidemment, la sauvegarde / copie de vos fichiers ne crée pas de nouveaux Bitcoins.

 La doc technique pour les plus courageux d’entre-vous.

Pourquoi les Bitcoins ont une valeur ?

Car les gens sont prêts à échanger des biens / services contre cette monnaie et qu’il existe un nombre limité de Bitcoins. Encore une fois c’est comme l’or.

En 2010, les BTC ne valaient presque rien car cela n’était pas connu et personne ne voulait échanger un produit contre des Bitcoins. L’un des premiers achats (et sûrement le plus connu) fût une pizzeria prenant le risque de vendre des pizzas contre des BTC. Cette pizzeria a estimé que la commande de deux pizzas valaient 10 000 BTC. L’opération fût faite.

Depuis cette date de plus en plus d’entreprises acceptent d’être payées en Bitcoin ce qui fait que la valeur de la monnaie explose. C’est un cercle vertueux.

Pour info, cet achat de deux pizzas à 10 000 BTC (qui était justifié par le risque) équivaut au cours actuel à un achat de 6.5 millions de dollars, soit 3.25 m$ la pizza. Bravo à ce pizzaïolo early adopter :)

Pourquoi en parle-t-on autant ?

Le Bitcoin séduit particulièrement deux publics très larges :

  • Ceux qui souhaitent devenir riches. La volatilité du BTC plaît aux spéculateurs car il est possible de gagner beaucoup d’argent. Il y a tout un tas d’histoires de personnes ayant investit $30 il y a 3 ans et qui sont millionnaires désormais sans rien faire en ayant fait x30 000 sur leur investissement de départ. Très loin du Livret A.
  • Ceux qui sont d’accord avec certaines idées prônées par le libertarianisme. L’argent est important, le fait qu’il soit contrôlé par les états, les banques et d’autres autorités n’est pas la meilleure façon de faire. Le Bitcoin permet de faire en sorte que l’argent ne soit contrôlé par personne et par tout le monde à la fois. Pour eux le Bitcoin aura autant d’impact que l’arrivée d’Internet.

Et les Altcoins ?

Alt pour alternatif. Les Altcoins sont des monnaies alternatives au Bitcoin. On peut voir cela comme de la concurrence. Elles reposent sur le même principe, une monnaie décentralisée mais ont chacune des différences (parfois très subtiles). La plus connue d’entre elles est le Litecoin (LTC) qui est réputé comme étant la 2ème monnaie numérique. Néanmoins, un nouvel altcoin voit le jour quasi-quotidiennement.

Je n’ai pas trouvé de liste exhaustive des Altcoins mais en voici une assez complète.

Partie 2 : Comment créer, acheter et vendre des coins ?

Gagner des Bitcoins

Il est possible de gagner des Bitcoins en regardant des publicités ou en échanges d’inscriptions divers et variés. Cette page répertorie les sites de confiances permettant cela.

Néanmoins, sachez que vous ne gagnerez presque rien (0.00001 BTC / heure si vous avez de la chance).

Créer des coins

La génération de coins se fait grâce au mining. Il faut trois choses

  1. Avoir un ordinateur capable de le faire (partie 3)
  2. Choisir une monnaie
  3. Choisir un pool

Acheter des Bitcoins

Les marchés d’échanges

Il y a encore une fois beaucoup de marché pour acheter et vendre des bitcoins.

Si vous êtes Français, je vous recommande d’utiliser l’un de ces deux marchés car il est possible de déposer son argent assez simplement. Il suffira de faire un virement vers un compte (en dehors de la France) avec un identifiant donné par le site. De plus, Il faudra sûrement signer un document à remettre à votre banque pour lui garantir que vous voulez faire ce virement à l’étranger.

Une liste exhaustive : http://howtobuybitcoins.info/fr.html

Concernant Bitcoin Central (BC), je ne connais pas trop mais j’ai quelques réserves du fait qu’il viennent de passer un accord avec les banques (Crédit Mutuel Arkéa) pour que les BTC transitent légalement au sein du système bancaire européen. Certes, cela amène moins de flou juridique mais cela va à l’encontre de la nature du Bitcoin évoqué plus haut.

Inscrivez-vous donc sur l’un de ces sites puis suivez les instructions pour déposer votre argent.

Ne soyez pas pressé, la premier virement peut prendre jusqu’à 3 semaines pour être crédité sur le compte du site. Ensuite vous avez le cours du Bitcoin et vous pouvez en acheter. Le minimum d’achat est de 0.01 BTC (5€ aujourd’hui). Sur chacun de ces site, une taxes est appliqué à chaque transaction (moins de 1% en général).

Une fois acheté, je vous conseils de basculer vos bitcoins ailleurs vers une autre bourse d’échange. Je vous conseils BTC-E qui est bien et qui permet d’acheter des altcoins avec vos bitcoins.

Les particuliers

Vous pouvez également acheter des bitcoins directement à des particuliers en utilisant ce genre de site : localbitcoins.com.

Partie 3 : Comment construire un ordinateur de mining (générateur de coins) ?

Bien qu’une grande majorité des utilisateurs de coins les acquièrent en les achetant à d’autres utilisateurs ou sur des marchés d’échange. Certains souhaitent les créer eux même. Deux raisons peuvent pousser à cela :

  1. Vous souhaitez participer à l’aventure des coins. Les coins n’existeraient pas s’il n’y avait pas une communauté de mineurs pour les créer.
  2. Vous voyez sur le (très) long terme et vous vous dites que miner sera plus avantageux que d’acheter. Ce qui n’est pas forcément vrai.

Il n’est plus possible (rentable) de miner des bitcoins sans une mineuse spéciale (ASIC). Tout le monde minent désormais des altcoins (que vous pourrez échanger contre des bitcoins si vous le souhaitez).

Je vais donc vous expliquer dans le détail et le plus simplement possible comment créer un ordinateur de mining de altcoins.

Matériels

Le principe générale est assez simple. Investissez dans les cartes graphiques et dans une carte mère capable d’en supporter au moins trois.
Ce que vous allez pouvoir commander peut donc être très variable. Ce qui va influencer votre HashRate (l’unité de mesure de votre puissance) sont vos cartes graphiques.

Ce site compare différentes cartes graphiques pour du mining

Il faut sélectionner celle qui a le plus de kH/s (= HashRate / 2ème colonne). Ensuite il faut voir si cette carte graphique est toujours en vente (et en stock). C’est là que les choses se compliquent car beaucoup de carte graphiques ne sont plus disponibles à l’achat.

Si vous ne voulez pas trop réfléchir, je vous conseille d’acheter ces composants pour un coût total de 1485 € :

Vous aurez aussi besoin (si vous n’en avez pas chez vous) :

Enfin, cela est facultatif mais vous pouvez ajouter :

Pour monter tout cela, il vous faudra un contenant, je conseille d’acheter dans n’importe quel magasin une cagette de ce type ainsi que des colliers de serrages.

Une fois les colis reçu, vous devriez avoir un peu près ça.

L’assemblage

Installez vous bien et faite de la place pour monter cette mineuse sans stresse. Comptez 2 heures si tout vas bien.

1) Placez votre CPU (processeur) / ventilateur sur votre carte mère. Regardez la notice, cela n’est pas très compliqué.

2) Placez la mémoire (ram) dans les différents emplacements.

3) Connectez votre alimentation et vérifiez que cela s’allume (le ventilateur doit tourner).

4) Placez tout cela dans votre boîte. Utilisez un cutter si vous avez besoin de faire des trous pour laisser passer des fils.

5) Ajoutez un étage en fixant une planche. Regardez chez vous ce qui peut faire l’affaire, en bois ou en plastique. Le but ici est de faire un socle pour venir placer les cartes graphiques. On pourrait directement les mettres sur le carte mère mais il est préférable de les éloigner au maximum car elles vont produire beaucoup de chaleur.

6) Fixer les extensions de cable et les cartes graphiques. Raccordez l’alimentation aux cartes graphiques.

7) Fixez tout cela avec des clés de serrage. Ajoutez un clavier, une souris et un écran pour paramétrer la mineuse. Vous pourrez les enlever par la suite. Testez que votre mineuse démarre bien.

Voila c’est finit !

Facultatif. Si vous les avez achetés, vous pouvez connecter vos adaptateur vga-dvi.  Il paraît que cela augmentera (de très peu) votre Hashrate. Pourquoi ? Car votre système d’exploitation va régulièrement vérifier si vous avez ou non branché un écran et cela va nuire à votre mining. Vous pouvez donc lui faire croire que des écrans son connectés sans avoir d’écran en utilisant les résistances et en les plaçant de la façon suivante. Si cela n’est pas claire pour vous, consultez ce site. Personnellement, j’ai testé avec et sans et cela ne change rien.

Logiciel

Passons maintenant à l’étape logiciel. Je vous conseille d’utiliser Linux même si vous n’y connaissez rien en informatique.

1) Utilisez un ordinateur classique. Téléchargez Xubuntu. C’est une version allégée de Linux.

2) Toujours sur votre ordinateur, utilisez ce fichier et l’une de vos deux clés USB pour créer une clé bootable avec Xubuntu dessus. Suivant votre système d’exploitation, la méthode diffère. Faite une recherche Google pour connaître la meilleure façon de procéder.

3) Placez vos deux clés USB sur votre mineuse puis bootez sur la clée bootable.

4) Installez Xubuntu et spécifiez que vous souhaitez vous logguer automatiquement.

5) Une fois installé, vous pouvez (mais cela est facultatif) allez sur votre BIOS et faire en sorte que :

  • votre mineuse redémarre automatiquement après une coupure de courant ;
  • tous les composants que vous n’utiliserez pas (port audio, firewire, sata) soient désactivés ;
  • votre mineuse boot sur la clé usb.

6) Connectez votre mineuse à Internet puis ouvrez un terminal de commande et tapez ces commandes une par une.

sudo apt-get install fglrx-updates fglrx-amdcccle-updates fglrx-updates-dev
sudo aticonfig –lsa
sudo aticonfig –adapter=all –initial
sudo reboot

Cela vous permettra d’installer les drivers de vos cartes graphiques. Une fois que votre ordinateur aura redémarré, vous pouvez vérifier que tout a fonctionné en tapant :

sudo aticonfig –adapter=all –odgt

Vous devriez voir vos trois cartes graphiques.

7) Il vous faut encore installer d’autres logiciels. Copiez-collez ces commandes une par une.

sudo apt-get install openssh-server byobu
sudo apt-get install curl
sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

8) Nous allons installez le logiciel qui vous permettra de miner : CGMiner. Tapez ceci ligne par ligne en attendant que chaque instruction soit terminée.

cd
wget http://ck.kolivas.org/apps/cgminer/old/2.11/cgminer-2.11.4-x86_64-built.tar.bz2
tar jxvf cgminer-2.11.4-x86_64-built.tar.bz2
rm *.bz2

Nous n’installons par la dernière version du logiciel CGMiner car celui-ci ne permet plus de miner des altcoins. Il y a d’autres moyens d’installer ce logiciel mais la méthode que je vous donne est la plus simple.

Vérifez que tout fonctionne. Vous ne devriez pas avoir de message d’erreur en tapant ceci :

cd cgminer-2.11.4-x86_64-built
export DISPLAY=:0
export GPU_USE_SYNC_OBJECTS=1
./cgminer -n

9) On va maintenant créer un script pour lancer le minage.

cd
sudo nano my_first_mining.sh

Cela va ouvrir un fichier vide où vous allez copier :

#!/bin/sh
export DISPLAY=:0
export GPU_MAX_ALLOC_PERCENT=100
export GPU_USE_SYNC_OBJECTS=1
cd /home/YOUR_XUBUNTU_USERNAME/cgminer-2.11.4-x86_64-built
./cgminer –scrypt -I 13  –gpu-engine 1500 –gpu-memclock 1050 -g 2 –thread-concurrency 8192 -o stratum+tcp://coinotron.com:3334 -u USERNAME -p PASSWORD –failover-only -o stratum+tcp://backup-pool.com:3333 -u USERNAME -p PASSWORD

Sauvegardez et quittez (Ctrl + X et ‘y’).

10) Choisissez un pool de mining et créez vos identifiants

Il faut maintenant choisir un pool de mining (un endroit pour miner avec d’autres personnes). Il est possible de miner seul mais je ne l’expliquerai pas ici. Pour commencer, je vous conseille Coinotron. Créez votre compte puis créez votre worker (qui correspond à votre mineuse).

11) Configurer le fichier my_first_mining.sh

Ouvrez le avec nano my_first_mining.sh puis modifiez-le.

cd /home/YOUR_XUBUNTU_USERNAME/cgminer-2.11.4-x86_64-built
./cgminer –scrypt -I 13  –gpu-engine 1500 –gpu-memclock 1050 -g 2 –thread-concurrency 8192 -o stratum+tcp://coinotron.com:3334 -u USERNAME -p PASSWORD –failover-only -o stratum+tcp://backup-pool.com:3333 -u USERNAME -p PASSWORD

En orange, c’est le chemin d’accès vers le logiciel CGMiner

En bleu, il s’agit du chemin d’accès de vos pools (une principale et une de sauvegarde – facultative)

En rouge, il s’agit de vos identifiants (coinotron), exemple de username : idcoinotron.worker1.

En vert, ce sont des paramètres pour optimiser votre mining. Repérez votre carte et copier collez les paramètres. Ce sont les meilleurs.

Si vous avez besoin de plus d’infos pour la config avec Coinotron.

Enregistrez.

12). Lancez ce script avec cette commande.

sh my_first_mining.sh

Vous devriez voir cette écran.

Bravo vous avez finit ! :)

Bientôt la suite : choix des pool, choix de la monnaie à miner, wallet, forums, sites utiles, risque, rentabilité, sécurité, etc…

Cet article a pour but de vous aider à comprendre un peu plus cet univers. Il ne répondra surement pas à toutes vos questions, donc posez les ci-dessous et je me ferai un plaisir d’essayer d’y répondre ! ^^

11 Commentaires

  1. Alain Alain
    9 mai 2014    

    Super tuto, merci beaucoup à toi.

    Je n’ai pas encore tout lu mais j’aurai 2 questions pour le moment :
    1. Là j’ai environs 1.000 euros à investir dans une machine, est-il possible de commencer comme tu l’explique mais avec 1 seule carte graphique pour rajouter les 2 autres par la suite ?
    2. A quoi faut-il s’attendre avec ta config en terme de conso EDF ?

    Je demande car ce point est vraiment important, en faisant tourner un tout petit PC (hashrate de 10Mh/s je crois) durant 12h/jour sur 3 semaines j’ai explosé la facture EDF, du coup le calcul de l’amortissement peut en dépendre en large partie.

    D’avance merci, j’attends la suite du tuto avec impatience ;)

    • 10 mai 2014    

      Bonjour Alain,

      1) C’est toujours possible mais c’est encore plus risqué en terme de rentabilité.
      2) Je vais écrire sur ce sujet bientôt et mettre à jour l’article. Pour résumer, c’est très dur d’être rentable. Cela dépend bcp plus de la valeur des coins au moment de la revente. Un site pour calculer cette rentabilité : http://dustcoin.com/mining (la mineuse de l’article fait du 2100 kh/s)

  2. mahprod mahprod
    10 mai 2014    

    Bonjour au blogeur ;)

    Vous trouverez des PCIE Riser sur « la boutique du mineur » ;) a moindre cout qui plus est ;)

    bon article , je partagerais

  3. Marc Marc
    29 juin 2014    

    Bonjour, merci pour ce petit résumé. Pourrais tu faire un article (ou demander sur bitcointalk francais?) qui résume un peu les differents types de alt et leurs difference, voir les innovations apportés par certains?
    Il faudrait partir de la base et definir « POS », etc…
    Merci !

  4. 17 juillet 2014    

    J’ai commencé à l’écrire mais je n’ai pas trouvé le temps de finir… Le mieux est de lire bitcointalk ou reddit en anglais :)

  5. Budle Budle
    11 septembre 2016    

    Hello :)

    Merci pour ce petit tuto :) Ta machine sert toujours à miner ou pas ?

    • 11 septembre 2016    

      Nop, je l’ai arrêter assez rapidement car trop de bruit et de chaleur ;)
      Par contre j’ai toujours cette mineuse dans un placard

  6. acontoir acontoir
    28 octobre 2016    

    je ne crois pas que c est
    rentable

  7. 11 juin 2017    

    Salut,

    Tout d’abord merci pour ton blog.

    Je reviens sur des propos « Bientôt la suite : choix des pool, choix de la monnaie à miner, wallet, forums, sites utiles, risque, rentabilité, sécurité, etc… »

    A en croire la non suite, il semblerait que la rentabilité d’un tel procédé est loin d’être démontrée.
    Je me trompe ?

    A bientot
    Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *